EL4DEV

Cités Touristiques Créatives,

Papillon source logo

Durables et Autonomes
Parcs-à-thème et Complexes agro climatiques
sur la thématique de la cité idéale
et de l’âge d’or

Le Papillon Source Méditerranée

CONSORTIUM “ LE PAPILLON SOURCE MEDITERRANEE ”

Le projet global du “ Papillon Source Méditerranée ” consiste à mettre en place des initiatives positives et des procédés efficaces et novateurs qui s’inscrivent dans le cadre de la conception d’un consortium franco-marocain de Cités Éducatives Multifonctionnelles Interconnectées ( 20 Cités Autogérées Banques Alimentaires au Maroc, du Nord au Grand Sud et 1 Centre de Pilotage / Recherche pluridisciplinaire en France )

+ Des Événements transnationaux de Coopération Intellectuelle et de Regroupements Artistiques, le tout lié à un Super Systèmes d’Information novateur composé de multiples logiciels opérationnels

En faveur de l’export et de la promotion d’une nouvelle culture philosophique méditerranéenne dont les deux pays initiateurs ET ambassadeurs sont le Maroc et la France

Objectif pour l’amorçage en France et au Maroc:

Réunir (sur 2 pays simultanément : France et Maroc) les compétences, talents, moyens et bonnes volontés pour concevoir, construire, administrer et développer un consortium transnational composé de Cités expérimentales, éco paysagères, agro climatiques, touristiques et éducatives, puis d’un Complexe touristique éducatif et centre de recherche pluridisciplinaires relevant de l’économie sociale et solidaire, dans l’objectif de promouvoir une nouvelle culture philosophique Méditerranéenne, initier et maintenir des dynamiques de progrès puis pacifier l’espace méditerranéen au travers des composantes sociétales et intellectuelles du développement

Plan d’actions :

  • Promouvoir un nouveau modèle de développement éthique dont les indicateurs de succès seront le progrès sociétal des nations, le progrès intellectuel et le degré de coopération transverse des peuples méditerranéens (amorcé par une coopération sociétale franco- marocaine)
  • Faire de l’espace méditerranéen, le prototype des “ marchés ” sociétaux, intellectuels et artistiques du monde
  • Faire de l’espace méditerranéen le foyer d’une nouvelle période de “ RENAISSANCE ” dont les dynamiques d’ouverture de l’esprit et de partage de la connaissance et des ressources puis de co-création massive s’exporteront à très grande vitesse (grâce au programme EL4DEV) sur l’ensemble de la planète

Les 21 cités multifonctionnelles prévues à l’amorçage et membres du consortium sociétal “ Le Papillon Source Méditerranée ” sont les outils d’un processus massif d’éducation par l’expérimentation individuelle et collective. Leur rôle est d’amorcer un nouveau mouvement de pensée qui conduira à un mouvement généralisé d’ingénierie collective et à une transformation sociétale majeure dans l’ensemble de l’espace méditerranéen.

Ces 21 cités “ Le Papillon Source Méditerranée ”, comme tout projet de développement EL4DEV, ont pour objectif de créer des dynamiques territoriales de progrès et se basent systématiquement sur les six piliers stratégiques de la philosophie du programme EL4DEV :

  • Véritable innovation
  • Forte valeur ajoutée et pérennité
  • Autonomisation des individus
  • Bénéfice pour les régions et pays concernés
  • Éducation alternative massive et participative en tant qu’objectif suprême
  • Transparence et mesure en temps réel des performances

Le programme EL4DEV utilise ces cités créatives, introspectives et écologiques comme des outils pour éduquer massivement les acteurs des territoires ou elles sont implantées et bien au-delà grâce à des synergies transnationales (amorcées par des événements transnationaux).

Au final, ces cités s’utiliseront comme des “ franchises ” puisque leurs modèles pourront facilement être adaptés à d’autres territoires de l’espace méditerranéen notamment si ceux-ci comportent des caractéristiques/besoins similaires (écologiques et sociétaux).

Il s’agit de la conception et de la construction d’un consortium de cités interconnectées qui opèrent en groupe unifié. Le tout forme un projet global : “ Le Papillon Source Méditerranée ”.

Composante “ France ” du projet

La France est le pays porteur du “ Papillon Source ” et de la totalité du programme d’ingénierie sociétale “ EL4DEV ”.

On y retrouvera :

  • Un Vaste Centre Culturel de Recherche/Développement, d’Ingénierie Pluridisciplinaires et d’Expositions internationales (incluant une activité touristique)
  • Un vaste studio d’enregistrement vidéo diffusant le programme éducatif d’une web T.V. alternative, positive, en plusieurs langues, à la portée internationale et investie par des français
  • Une pépinière génératrice de grands projets sociétaux regroupant les talents du monde entier

Ce projet sera développé étapes par étapes grâce au support participatif de nombreuses communes françaises qui se partageront les bénéfices commerciaux (activités touristiques) ainsi que les bénéfices en nature (production agricole à des fins sociétales) des complexes en France.

Composante “ Maroc ” du projet

Le Maroc est une nation “ clé ” de cette nouvelle culture philosophique méditerranéenne. Un nombre important de cités sont prévues dans tout le territoire :

  • Un consortium de 20 cités éco paysagères, agro climatiques, multifonctionnelles, avant-gardistes et interconnectées
  • 1 cité pilote/mère + 19 cités/complexes satellites, réparties sur l’ensemble du Maroc – du Nord au grand Sud
  • 1 cité pilote/mère agro climatique à vocation touristique à proximité de la ville nouvelle “ Tamansourt ” , Marrakech pour un budget de 70 Millions d’Euros
  • 14 cités/complexes satellites agro climatiques non touristiques à proximité des autres villes nouvelles marocaines pour un budget total de 100 Millions d’Euros
  • 5 cités satellites/complexes agro climatiques non touristiques au Sahara Marocain pour un budget de 35 Millions d’Euros – Dans le but de provoquer un déplacement progressif de populations dans le sens Nord-Sud
  • Un projet très ambitieux d’intérêt général au budget global de 205 Millions d’Euros

Le rôle du royaume du Maroc est également clé puisque ce projet fortement stratégique et rassembleur représente un outil diplomatique puissant bénéfique pour la cohésion nationale marocaine et la coopération transnationale méditerranéenne et donc, par la suite, celle du monde arabo-berbère-musulman et de l’Afrique.

Ce que nous attendons de S.M. Le Roi Mohammed VI

Un support multiple pour la concrétisation de cette initiative novatrice et hautement porteuse d’espoir (les 20 cités du consortium) pour toute une région méditerranéenne exposée aux ruptures politiques, spéculations idéalistes et déchirures sociales.

Dans cette quête noble, il est nécessaire d’unir l’action des peuples à celle de leurs chefs d’états. Dans le cadre de l’amorçage de ce processus diplomatique transformateur, nous recherchons un partenaire “ Chef d’état ” fortement soucieux du destin commun de l’ensemble des peuples de la Méditerranée. Sa Majesté Le Roi Mohammed VI est la personne choisie.

Ce que nous promettons

Nous promettons une nation française et un Royaume du Maroc tous deux nouveaux, unifiés, acteurs du changement positif et modèles reconnus de développement sociétal et intellectuel ainsi que modèles de coopération décentralisée à vocation sociétale et non économique.

La construction progressive d’une grande zone d'économie sociale et solidaire transméditerranéenne, européenne et africaine par l’initiation d’une cohésion sociale et éducative qui pourrait aboutir à des accords d’association bilatéraux et asymétriques. Le but étant d’aller au delà de la composante culturelle qui pèse sur le degré de confiance et de coopération entre les citoyens des pays du Nord, du Sud, de l’Est et de l’Ouest.

La conduction à une transformation qui peut inspirer n’importe quel pays aux enjeux environnementaux et sociétaux similaires ou bien partiellement similaires. Le projet jouera également un rôle très important dans un “ avenir social et solidaire ”, “ durable ” et “ intellectuel ” dans l’ensemble du monde arabo-berbère-perse-musulman (grand Moyen-Orient), de l’Europe et de l’Afrique.

La France jouera le rôle d’initiatrice, de “ cerveau ” et de garant des valeurs et du succès de cette dynamique transnationale.

Le Maroc quand à lui, jouera le rôle de vitrine et d’exemple à suivre.

Ce projet représente une solution applicative concrète aux problématiques sociétales, écologiques et climatiques de l'espace méditerranéen au complet, de l'Afrique et de l’Europe.

Le programme EL4DEV assure la mise à disposition pour tous les pays d’un outil puissant de cohésion nationale et de diplomatie "sociétale".

Les sources de financement

Elles seront très majoritairement publiques (cofinancement de nombreuses communes de diverses tailles se regroupant en Syndicats Intercommunaux ou bien en Groupements d’Intérêt Economique pour mutualiser l’investissement) et partager les bénéfices résultants.

Le projet sera également supporté grâce au financement participatif en ligne.

Nos garanties

Nos solutions et procédés sont uniques au monde et hautement performants. La cité française (centre de pilotage et de recherche pluridisciplinaire) et les 20 cités marocaines (cités autogérées banques alimentaires ou agro climatiques) utilisent les mêmes solutions et procédés concernant :

  • La production d’énergie 100% verte (uniquement des énergies “ nouvelles ”, et non “ alternatives ”)
  • La production massive d’eau douce 100% écologique (pas de dessalement d’eau de mer ni de pompage de nappes phréatiques/aquifères)
  • Le traitement des eaux usées 100% écologique (pas de raccordement aux systèmes d’égouts et fosses septiques traditionnels)
  • La production agroalimentaire 100% écologique (uniquement des procédés novateurs utilisant les ondes, le magnétisme, l’énergie, etc. assurant des rendements inégalés, sans traitement phytosanitaires ni engrais quelconques)
  • L’architecture écologique fantaisiste et 100% écologique
  • Le paysagisme
  • L’éducation par l’expérience
  • Etc.

Notre force

  • Capacité à produire massivement de l’eau
  • Capacité à créer une forêt tropicale dans n’importe quel environnement aride en moins de 3 ans
  • Capacité à transformer localement le climat
  • Capacité à construire des complexes touristiques très imposants en 2 ans
  • Capacité à créer des connexions intercontinentales et des dynamiques virales de progrès
  • Capacité à stimuler le développement de nations
  • Capacité à unifier les peuples et leurs dirigeants autour d’un objectif sociétal et écologique commun
  • Notre créativité
  • Notre détermination

Le budget nécessaire pour l’amorçage franco-marocain

Somme totale à lever progressivement pour financer l’amorçage d’un nouvel espace méditerranéen social et solidaire :

  • les 20 Cités Agro climatiques du Maroc (1 complexe touristique + 19 complexes non touristiques) : 205 Millions d’Euros
  • le Centre culturel de Recherche et Développement, d’Ingénierie pluridisciplinaire et d’expositions internationales en France (ce centre comprendra des annexes agro climatiques dans diverses communes de France + une activité touristique) : 205 Millions d’Euros

Budget total : 410 Millions d’Euros

Indépendance alimentaire de l’espace méditerranéen, de l’Afrique et du Moyen-Orient - Reverdir massivement les terres arides et les zones délaissées

Nous constatons tous que sans intervention immédiate, la disparition de la nature, à moyen ou long terme est inévitable – Une question légitime se pose alors naturellement: la nature dérange-t-elle?

Il est évident que nous commençons à nous heurter aux limites écologiques de l’activité économique.

Un système économique libéral, dont l’objectif est la recherche de profit à court-terme pour des intérêts particuliers, ne peut prendre en compte les coûts à long-terme tels que la dégradation de l’environnement.

Alors ceci est-il volontairement provoqué par les organisations multinationales privées qui ont pourtant bien conscience des processus qu’elles engendrent et de leurs impactes fortement nocifs?

Pour y répondre, il nous faut prendre en compte ce qui suit:

  • La disparition de la nature et l’augmentation de la pollution vont rendre les individus encore plus dépendants du système économique pour leur survie, et vont permettre de générer de nouveaux profits (avec notamment une consommation accrue de médicaments et de prestations médicales, etc.)
  • La nature constitue une référence d’un autre ordre, celui de l’univers. La contemplation de la beauté et de la perfection de cet ordre est subversive : elle amène l’individu à rejeter la laideur des environnements urbanisés, et à douter de l’ordre social qui doit demeurer la seule référence.
  • L’urbanisation de l’environnement place les populations dans un espace totalement contrôlé, surveillé, et ou l’individu est totalement immergé dans une projection de l’ordre social.
  • La contemplation de la nature incite au rêve et intensifie la vie intérieure des individus, développant leur sensibilité propre, et donc leur libre-arbitre. Ils cessent dès lors d’être fascinés par les marchandises, ils se détournent des programmes télévisés qui les abrutissent et contrôlent leurs esprits. Délivrés de leurs chaînes, ils commencent à imaginer une autre société possible, fondée sur d’autres valeurs que le profit, l’argent et le pouvoir.

En somme, tout ce qui peut amener les individus à penser et à vivre par eux-mêmes est potentiellement subversif. Le plus grand danger pour l’ordre social actuellement établi est la spiritualité car elle amène l’individu à bouleverser son système de valeurs et donc son comportement, au détriment des valeurs et des comportements précédemment implantés par le conditionnement social.

C’est pourquoi tout ce qui peut stimuler l’éveil spirituel se voit actuellement en cours d’élimination. L’outil principalement utilisé est le matérialisme en tant que système de valeurs, qui amène l’individu à l’égocentrisme et à vivre dans un mirage et donc assure le maintien dans l’ignorance absolue.

Il est temps de changer de paradigme, d’œuvrer collectivement à changer le monde en commençant (dans un premier temps) par reverdir massivement les terres arides et les zones délaissées puis agir pour la souveraineté et l’indépendance alimentaire de l’espace méditerranéen, de l’Afrique et du Moyen-Orient par la mise en place et la promotion d’un nouveau modèle agricole à vocation 100% sociétale et à vocation d’alimenter les “marchés” nationaux uniquement. Il nous faut en finir avec l’exportation et la recherche de la maximalisation des profits qui lui est associée; celles-ci étant à l’origine des dérèglements économiques et sociaux.

Vous pensez qu’il s’agit d’une utopie? Nous vous prouverons que vous vous trompez.

Le Papillon Source Méditerranée est un projet de coopération multilatérale et décentralisée dont l’objet est la mise en place d’un consortium de cités fantaisistes éducatives, 100% écologiques, agro climatiques et performantes pour le rassemblement des cœurs, des cerveaux et des bonnes volontés.

Diplomatie Sociétale Méditerranéenne - Reconfigurer en profondeur le système des relations internationales

Et s’il était temps de reconfigurer en profondeur l’actuel système des relations internationales ? Les États se sont toujours ajustés aux effets de la mondialisation économique, ce qui leur a couté cher à de nombreux niveaux. Il est peut-être à présent temps qu’ils s’ajustent aux effets d’une nouvelle mondialisation dite “ sociétale ”.

Il est temps pour tous les dirigeants de ce monde d’évoluer progressivement vers le rôle de “ guides positifs ” et de “ gardiens des valeurs humanistes et sociétales ” dans le cadre d’un processus de fondation et de pérennisation d’un nouveau mouvement de pensée qui :

  • amorcera un mouvement généralisé de co-création
  • conduira inévitablement à une transformation sociétale majeure
  • aboutira progressivement à la création d’une nouvelle société civile mondiale aux valeurs humanistes

Il faudra pour cela remplacer les actuelles associations politico-économiques (FMI, Banque Mondiale, OMC, Union Européenne, Union pour la Méditerranée, etc.) réductrices des libertés des nations et des peuples par de nouvelles associations politico-sociétales qui ne seraient pas des “ organisations intergouvernementales ” mais des “ organisations inter peuples souverains guidés par un même objectif sociétal et une même volonté d’union, de paix et de prospérité globales ”.

Leurs objectifs seraient uniquement :

  • le bien-être et le bonheur des populations
  • le développement social, culturel et intellectuel de tous les individus
  • l’autonomie et la souveraineté des peuples et des nations
  • l’entente, l’échange et la coopération entre toutes les populations
  • l’accompagnement de projets sociétaux majeurs et mineurs portés par les peuples
  • le développement d’une richesse “ valeur ” et non pas économique ou financière par des processus participatifs
  • la promotion de ce nouveau modèle de développement éthique

Il est temps d’expérimenter localement puis de montrer au monde entier la voie à suivre. Il nous faudrait pour cela un modèle de réussite, une vitrine expérimentale d’une humanité meilleure, un espace de rayonnement international et un espace d’influence positive pour le reste du monde.

L’idée serait pour commencer, de faire de l’espace méditerranéen, le prototype des “ marchés ” sociétaux, intellectuels et artistiques du monde et de montrer rapidement la voie au contient africain, au Moyen-Orient et au reste de l’Europe.

Changeons donc ensemble le monde en commençant par changer ensemble l’espace méditerranéen à travers le projet “ Le Papillon Source Méditerranée ” – Une initiative unique au monde et fortement positive qui amènera une dignité par la cohésion, la reconstruction collective et l’évolution positive des nations et des peuples de l’espace méditerranéen.

Il est temps de rassembler progressivement les cœurs et les cerveaux ainsi que les bonnes volontés (sur l’ensemble de l’espace méditerranéen) autours de projets sociétaux et participatifs d’ingénierie collective appliquée à l’environnement, l’éducation, l’agriculture, la culture, l’économie, la gouvernance, la géopolitique, etc.

Ainsi nous pourrons, ensemble, éviter les actuelles et possibles fragmentations/séparations confessionnelles et culturelles ainsi que le démantèlement en cours de cet espace riche en potentiel.

Voici donc le rôle d’envergure que “ Le Papillon Source Méditerranée ” offre ouvertement et conjointement à la nation marocaine et à la nation française.

Sauver l’espace méditerranéen, le Moyen-Orient et l’Afrique – Un aperçu de la future société civile transméditerranéenne

Le monde de demain se fera par la collaboration et la construction collective, non pas par la protestation – Voici une fenêtre spatio-temporelle laissant entrevoir des éléments d’un avenir radieux pour tout l’espace méditerranéen :

  • la création d’un très grand nombre d’îlots d’engagement sociétal œuvrant en symbiose avec les états
  • la collaboration constructive et positive entre les peuples et leurs dirigeants dans un objectif sociétal commun
  • une Afrique / une Méditerranée / un Moyen-Orient uni(e) sur le plan Social et Solidaire
  • un monde méditerranéen dans lequel on ne parle plus d’indicateurs traditionnels comme la densité géo économique d’un pays, d’un continent ou d’un espace géographique mais plutôt de densité géo sociétale, de densité géo intellectuelle ou de densité géo créative
  • un basculement progressif de l’actuelle diplomatie économique vers une diplomatie sociétale
  • une nouvelle société civile collaborative transméditerranéenne, transafricaine, transcontinentale

La future société civile transméditerranéenne renverra à une activité d’auto-organisation dont les objectifs seront liés à des valeurs humaines et sociales progressistes.

On y constatera une création d’îlots d’engagement civique œuvrant en symbiose avec l’état (les peuples et les dirigeants agiront et évolueront dans la même direction).

Ces îlots parfaitement bien organisés seront générés par des dynamiques locales de progrès. L’enjeu sera de créer une communauté unie (du Nord au Sud puis de l’Est à l’Ouest de la Méditerranée) basée sur l’éthique, c’est-à-dire la morale, l’échange, le partage et le respect de la nature puis de toute forme de vie en général.

Toutes les sociétés du monde ont largement le potentiel pour expérimenter quelque chose de semblable. Simplement parce que toutes les cultures possèdent des traditions de dignité humaine, de tolérance et d’usage de la raison.

L’unique moyen d’arriver à un consentement de masse est de se focaliser uniquement sur le “ local ” – par une expérimentation en temps réel faite par tous les acteurs des territoires de l’espace méditerranéen puis de partager massivement ces expériences.

Il s’agira d’expérimenter les bénéfices réels engendrés (c’est-à-dire obtenir des aperçus, des échantillons locaux de modèles socio-politico-économiques et comportementaux plus humanistes, plus durables et plus respectueux, puis expérimenter une spiritualité au cœur de l’économie et des gouvernances locales).

Finalement, cela servira d’enseignement transformateur suffisamment puissant et efficace pour donner les moyens de déployer ces mouvements de pensée positive et de co-création au-delà des frontières des pays concernés et de la Méditerranée (objectif : le continent africain , le Moyen-Orient, le reste de l’Europe).

Voilà donc une vision stimulante de l’union des peuples à venir dans tout l’espace méditerranéen, l’Afrique et le monde arabo-berbère-kurde-perse-musulman-chrétien d’Orient.

Groupements d’Intérêt Economique sociétaux et Syndicats Intercommunaux

Le programme EL4DEV agit systématiquement en tant que maitrise d’ouvrage (concepteur, promoteur et porteur des besoins – Ces besoins sont les différents projets sociétaux conçus). Il agit également systématiquement en tant que maitrise d’œuvre (conduite et gestion de ces projets).

Des GIE et des Syndicats Intercommunaux pour le financement des cités labellisés “ Le Papillon Source ”:

Le programme EL4DEV recherche des communes contributrices dont les retours sur investissements sont la copropriété d’éco complexes touristiques et non touristiques agro climatiques (intégration dans le patrimoine des communes) ainsi que des royalties sur les chiffres d’affaires des activités touristiques.

Ces contributions s’inscrivent dans les dépenses d’investissement des communes. Elles peuvent être financées par l’emprunt.

Des contrats opérationnels (contrats de gestion) sont établis entre l’association culturelle française loi 1901 (sans but lucratif) porteuse et gestionnaire du programme et les nombreuses communes souhaitant devenir contributrices.

Celles-ciforment alors des Syndicats Intercommunaux ou bien des Groupements d’Intérêt Économique (G.I.E.) afin de mutualiser l’investissement. 1 groupement/syndicat sera crée par pays.

Plus le nombre de communes intégrant un syndicat/G.I.E. sera grand, plus important sera le budget alloué aux complexes d’un pays.