EL4DEV

Cités Touristiques Créatives,

Papillon source logo

Durables et Autonomes
Parcs-à-thème et Complexes agro climatiques
sur la thématique de la cité idéale
et de l’âge d’or

Caractéristiques et contenu des cités

Complexe agro climatique touristique au Maroc et Centre de pilotage / recherche pluridisciplinaire en France

« Le Papillon Source » est le label d’un projet franco-marocain de conception et construction d’une Cité agro climatique et touristique au Maroc et d’un centre de pilotage et de recherche et développement en France. La cité touristique du Maroc est nommée “Atlas” et s’étend sur une surface avoisinant 1200 Hectares, dont plus de 400 Hectares minimum de jardins-forêts nourriciers, 120 Hectares de logements plein pieds 100% écologiques, 80 hectares dédiés aux enfants de 0 à 18 ans, et plus de 400 hectares de zones d’activités expérimentales et créatives puis de loisirs éducatifs, le tout dans un environnement fantaisiste et végétal.

La cité agro climatique marocaine “Atlas” est un modèle de cité régénératrice et créative ayant pour vocation d’être une vitrine d’un avenir meilleur et d’être reproduite dans d’autres pays.

1 / Au niveau mondial
La cité agro climatique “Atlas” est un engagement sociétal pour :

  • Une agriculture 100 % respectueuse de l’environnement, des êtres vivants et faisant un bon usage des lois de la nature
  • La revalorisation de la biodiversité par l’usage exclusif de semences anciennes et de souches sauvages beaucoup plus riches en nutriments essentiels et en potentiel biodynamique, beaucoup plus résistantes et adaptables que les variétés hybrides et stériles actuelles
  • La lutte efficace contre la désertification, l’excès de carbone dans l’atmosphère et les dérèglements climatiques
  • Lutte contre la raréfaction de l’eau et la désertification dans les régions arides et semi-arides par condensation de l’eau dans l’air ambiant
  • La généralisation de l’usage des super fruits et super légumes ainsi que des plantes médicinales et des huiles essentielles
  • La lutte contre la disparition des abeilles à travers le monde en leur offrant à travers ce sanctuaire un lieu de bien-être et de régénération.
  • La création de parcs ornithologiques riches en biodiversité et protégés
  • La généralisation du traitement des eaux par phytoépuration
  • La généralisation des énergies libre par l’expérimentation de nombreux procédés dans la cité
  • La généralisation du bio-mimétisme dans les procédés énergétiques, architecturaux et agricoles (usage de l’électro culture, de la magnétoculture, de la biodynamie, usage de sons, fréquences et champs magnétiques bénéfiques, prise en considération de la grille magnétique terrestre, etc.)
  • La valorisation du rôle des enfants dans la co-création d’une nouvelle société
  • La prise de conscience du rôle et du potentiel de chacun dans la préservation de la terre et la co-création d’un monde meilleur.

2/ Au niveau local
La cité agro climatique “Atlas” est un engagement sociétal pour :

  • La lutte contre l’exclusion sociale (lutte contre le chômage, lutte contre la pauvreté, gain de dignité pour chaque homme et femme).
  • L’autosuffisance et la souveraineté alimentaire (distribution gratuite des denrées produites sur place aux populations locales qui sont dans le besoin, réduction des importations de fruits/légumes/plantes médicinales/miels, apprentissage pour tous des techniques de production agricole alternatives, etc.)
  • La restauration et la revalorisation des écosystèmes locaux dégradés
  • La création d’un micro climat local permettant la naissance et le développement d’une zone de forêt tropicale humide en plein Maroc
  • La création de parcs ornithologiques (lieux de rassemblement de nombreuses espèces d’oiseaux) de grandes tailles au Maroc
  • Le rayonnement international du Maroc, notamment par un nouvel engagement sociétal du pays
  • Une forte augmentation de l’attractivité touristique du Maroc – Orientation vers un tourisme 100% respectueux du pays et de sa population

3/ Les services proposés par la cité “ATLAS”

  • Nombreuses attractions/activités stimulant la créativité, l’optimisme, l’entendement, le lâcher-prise, l’introspection, la réflexivité et la méditation
  • Activités de ressourcement du corps et de l’esprit (activités sportives, thérapies naturelles, etc.)
  • Hôtellerie 100% écologique et féérique, par l’usage de matériaux 100% naturels (Terre, Pierre, Bambou) respectueux de l’écosystème local. Le bois n’étant pas un matériau écologique (destruction de forêts), son usage est interdit dans la cité.
  • Restauration 100% naturelle, biologique, biodynamique, végétale, hautement nutritive et thérapeutique produite localement
  • Bassins aquatiques intérieurs et extérieurs (piscines 100% écologiques/biologiques filtrées par phytoépuration)
  • Visites/Attractions ludiques éducatives d’initiation aux techniques performantes de l’agriculture naturelle
  • Visites ludiques et éducatives d’initiation aux techniques alternatives de production d’énergie
  • Mise à disposition de solutions innovantes, créatives et atypiques pour des individus, écoles, universités, entreprises et groupes d’intérêts spéciaux (pour des réunions d’affaires, conférences, salons, séminaires, expositions et sommets)
  • Organisation d’événements rayonnants annuels, saisonniers ou bien hebdomadaires (ateliers d’art et symposiums, spectacles, concerts, congrès, sommets, conférences, salons, expositions, etc.)
  • Musée d’exposition d’art positif et thérapeutique dit “ art vibratoire ” (un lieu unique au monde, dédié à l’art thérapie ou se regroupent des artistes du positif qui réalisent et exposent de nombreuses œuvres d’art vibratoires (tableaux, dessins, fresques murales, sculptures, gravures, photos, etc.)
  • Artisanat féérique.
  • Nombreuses attractions hautement immersives sous couvert (découvertes pour adultes et enfants dans des biosphères de grande taille)
  • Nombreuses attractions scientifiques, philosophiques et métaphysiques (musées d’expérimentations interactifs novateurs)
  • Cinéma alternatif (cinéma générateur de pensée positive pour adultes et enfants)
  • Bibliothèques et médiathèques spécialisées et fantaisistes (pour adultes et enfants)
  • « Le Mini Papillon Source », centre de développement et d’ouverture de conscience, garderie, loisirs et accueil périscolaire alternatifs pour enfants de tous âges (stimulation de l’esprit et du cœur des enfants, enchantement, amusement, génération de pensée positive, ateliers participatifs et hautement créatifs, mise en place de projets, pour enfants acteurs du changement)
  • École / Université alternative (apprendre autrement, élargir son champs de connaissances, s’orienter vers la pluridisciplinarité, devenir autonome et acteur)
  • Jeux de rôle hautement immersifs et féériques (pour adultes et enfants)

4/ Focus sur la fonction agro climatique de la cité “ATLAS”
La cité « ATLAS » à la vocation d’être un/une :

  • Conservatoire botanique,
  • Verger conservatoire,
  • Maraicher conservatoire,
  • Rucher conservatoire,
  • Conservatoire de semences anciennes et sauvages,
  • Réserve naturelle pour de nombreuses colonies d’oiseaux migrateurs et sédentaires / exotiques et non exotiques,
  • Lieu pour préserver la vie,
  • Lieu qui recentre, ouvre l’esprit, inspire et éduque adultes et enfants par l’expérience
  • Etc.

La cité « ATLAS » est également une :

  • cité « végétale » utopique
  • Aspiration collective, un rêve partagé de futurisme écologique ou l’humain comprend sa véritable place et agit en conséquence
  • cité-jardin-sanctuaire “ refuge ” par rapport à son environnement, un moment de silence et une “ bulle de bien-être ” au sein d’un contexte global corrosif de vitesse, de confusion, et de pollution
  • fenêtre spatio-temporelle menant vers un monde meilleur “ A VENIR ”
  • convergence du rêve d’harmonie, de la fonction sociétale, de la fonction environnementale et de la fonction économique

Particularités de l’agriculture dans la cité “ATLAS”
La cité réalise une agriculture de subsistance non commerciale.
Les aliments 100% produits sur place seront consommés par les visiteurs de la cité touristique marocaine. L’excédent de production sera distribué gratuitement aux populations fragiles de la région.
On y retrouve des polycultures (vergers + maraîchers) ainsi qu’une apiculture tous biologiques, biodynamiques et utilisés pour alimenter les points de restauration de la cité.
Le principe est de produire selon les procédés de la permaculture, de l’électro culture, de la magnéto culture et de la biodynamie (prise en considération des ondes électromagnétiques, des forces telluriques terrestres, du cycle de l’eau, des services éco systémiques, des associations et de l’interconnexion des plantes, etc. sans usage d’intrants artificiels: pesticides, herbicides, fongicides, fertilisants de synthèse).
La cité organise également des attractions stimulantes, éducatives et ludiques (sorties d’initiation) autour des nombreux jardins-forêts (pour les adultes et les enfants).
L’objectif est la sensibilisation au concept d’écosystème et de « système vivant ».

5/ Architecture de la cité éco paysagère et touristique “ATLAS”
La cité est fantaisiste et fortement inspirée de l’architecture de cités bâties par des civilisations anciennes, mystérieuses et mythologiques, mais également de civilisations contemporaines orientales :

  • Architecture berbère (notamment de Tunisie : architecture 100% en terre crue (sous forme de dômes ou bien creusée sous terre) également utilisée et reproduite pour les décors fantastiques de la planète “ TATOOIN ” dans la saga “ STAR WARS ”)
  • Architecture des anciennes civilisations d’orient (notamment la civilisation persane et la mésopotamienne)
  • Architecture africaine (notamment soudano-sahélienne et sud marocaine)
  • Architecture antique type égyptienne, inca, maya et aztèque
  • Architecture mythologique (type “ Atlantide ” décrite par Platon)
  • Architecture écologique contemporaine type asiatique (usant uniquement du bambou)
  • Architecture de type constructions lunaires

6/ « Le Mini Papillon Source », la version pour enfants du « Papillon Source »
Le mini Papillon Source est une mini-cité utopique faisant partie intégrante de la cité “ATLAS” et fréquentée uniquement par des enfants; elle est donc la version miniature de la cité « ATLAS ». Il s’agit de la cité des enfants acteurs du changement positif dans laquelle ils agissent comme les adultes de la cité. Ce centre est un lieu de révélation du véritable potentiel créateur des enfants. Il propose également des services de garderie, d’éveil, de loisirs et des activités d’un tout nouveau genre pour les enfants et adolescents de tous âges. L’environnement de cette cité est à la fois relaxant, créatif et fortement stimulant sur le plan intellectuel, le plan du cœur et celui de la vitalité physique. La cité propose de plus des services atypiques comme l’école alternative dédiée aux enfants et adolescents cocréateurs du futur.

7/ Modèle économique de la cité éco paysagère et touristique marocaine ainsi que du centre de pilotage français
La cité marocaine “ATLAS” offre des séjours de repos, de bien-être, de ressourcement puis éducatifs avec « tout inclus ». Ces séjours durent une semaine complète (7 jours et 6 nuits – du Samedi au Samedi d’après). Ces séjours sont à bas-prix (accessibles pour tous : aussi aux marocains qu’aux touristes étrangers). Il n’y a qu’un seul prix (pas de gammes différentes ou de services particuliers).
Il n’y aura pas d’activité économique en France – Les infrastructures, les événements et les salaires des équipes internationales du projet seront financés par le modèle économique de la cité « ATLAS » du Maroc.

8/ Les activités dans le « Centre de pilotage » situé en Charente, France

  • Quartier général rassemblant une grande partie des équipes internationales du projet international “Le Papillon Source”
  • Centre pluridisciplinaire de recherche et développement
  • Studio d’enregistrement participatif (réalisation des programmes d’une chaîne télévisée 100% positive)
  • Activités d’ingénierie collective (incubateurs de projets de développement)
  • Organisation d’événements (ateliers d’art et symposiums, congrès, sommets et conférences)

Le public du complexe agro climatique « ATLAS »

La cité « ATLAS » propose uniquement des séjours d’une semaine avec “ tout inclus ”. Ils comprennent 7 Jours et 6 Nuits

Les visiteurs ont la possibilité d’intégrer le parc seuls, en groupes ou bien en familles.

  • Voyageurs éco responsables
  • Voyageurs en quête d’optimisme, d’introspection, de lâcher-prise et de créativité
  • Voyageurs en quête de bien-être et de ressourcement
  • Voyageurs intellectuellement curieux et en quête de connaissances
  • Voyageurs en quête de loisirs à réelle valeur ajoutée
  • Voyageurs en quête d’échanges, de partage et de collaboration
  • Voyageurs en quête de féérie et d’enchantement
  • Enfants/Adolescents de tous âges
  • Entreprises et professionnels
  • Ecoles et Universités
  • Personnalités publiques diverses
  • Etudiants EL4DEV
  • Acteurs dans les Incubateur de Projets et la Gouvernance Participative EL4DEV

Nature du tourisme :

  • Tourisme responsable (écotourisme, tourisme équitable et solidaire)
  • Tourisme philosophique / spirituel
  • Tourisme thérapeutique, de bien-être de ressourcement (naturopathie)
  • Tourisme scientifique
  • Tourisme d’affaires
  • Tourisme événementiel
  • Tourisme agricole
  • Tourisme éducatif

Réunir les inventeurs de “ l’énergie libre ”

Beaucoup d’inventeurs dans le domaine de l’énergie, malgré toutes leurs bonnes volontés, commettent la même erreur : celle de rechercher le profit et la gloire à tout prix. Leur motivation originelle qui est de donner au monde une source d'énergie propre inépuisable se transforme presque toujours en cupidité, au fur et à mesure qu’ils réalisent et qu’ils réussissent.

Toutefois, nous savons que beaucoup se confrontent également à des recherches de fonds, non pas par cupidité comme les autres mais par besoin raisonnable. En effet, Il faut du temps pour travailler sur des projets et il faut de l'argent pour les mettre au point, voire les promouvoir au rang de la diffusion globale sans risquer de se faire réduire au silence.

C’est pourquoi, aujourd’hui, de plus en plus de personnes proposent de publier les plans des inventions sur Internet gratuitement ou à faible cout, afin de contrer le lobbying des grands industriels. Aujourd’hui, beaucoup d’ingénieurs commencent à étudier sérieusement cette question. Dans la même dynamique, beaucoup diffusent massivement leurs inventions sur les plateformes de vidéos en ligne en espérant convaincre un maximum de gens et attirer des investisseurs qui sentiraient un potentiel certain.

Il est vrai que ce qu’il nous faut, c’est partager le mode de fonctionnement des inventions pour que chacun puisse comprendre leurs mécanismes et véritablement croire en ceux qui les inventent.

Cependant, la meilleure voie demeure le partage de la connaissance via des expositions, des expérimentations lors de rencontres non virtuelles en espaces collaboratifs et créatifs. Il serait alors difficile pour chacun de douter de la pertinence des inventions (chose très facile lorsque l’on visionne une vidéo sur Youtube). Ainsi, les gens entreraient dans une dynamique d’ouverture d’esprit, d’ingénierie collective et auraient la possibilité de prolonger l’expérience en reproduisant ces inventions de leurs côtés. La seule façon de croire en une expérience c'est de la réaliser soi-même.

En somme, il leur faut s’affranchir de l'argent et évoluer vers la licence libre. Les secrets que beaucoup gardent contribuent à la perte de tous. Seule une prise de conscience peut donner à l’humanité les moyens pour bouger.

Ainsi, les inventeurs devraient changer leurs perspectives et partager leurs découvertes dans le cadre de rassemblements bien réels au lieu d'essayer de faire de l'argent avec leurs inventions ou bien de convaincre le public alors qu’ils sont isolés. C'est le principe même de “ l'énergie libre ”.

Tant que les gens tomberont dans l'erreur de vouloir faire du profit et de vouloir briller par leurs inventions, c’est le monde entier qui restera condamné.

Le prétexte de trouver des investisseurs pour produire à grande échelle n'est pas valide. La meilleure façon de répandre une invention est de l'offrir au monde et de permettre à tout à chacun de la comprendre et de la construire. Si ce n’est pas le cas, il y aura toujours des gens plus puissant qui achèteront les silences.

Tout le monde souhaiterait être autonome et de nombreuses technologies existent déjà mais sont depuis toujours paralysées par les lobbys énergétiques.

Quoi de mieux que d’exposer et d’offrir au monde ses inventions pour s’en délivrer ? Ils sont des dizaines voire des centaines de milliers dans le monde entiers à vouloir réaliser le rêve de Nicolas Tesla. C’est pourquoi si certains pensent avoir découvert une part de la recette, il leur faut se réunir, s’unir à d’autres comme eux. Il leur faut la faire expérimenter et la faire circuler.

Le temps n’est plus au matérialisme ni à l’individualisme et encore moins au pessimisme. Il est temps de faire destin commun et d’œuvrer pour quelque chose de bien plus grand que nos propres personnes.

La recherche inconditionnelle du bien commun, le partage sans limites des connaissances et des ressources puis l’intelligence collective sont des remèdes efficaces aux maux de notre société.

Complexe agro climatique « ATLAS » au Maroc - Storyboard du voyage

La cité est un centre d’étude, de repos, de régénération, un passage essentiel avant un retour à la vie quotidienne. Il s’agit d’un lieu de rencontres dans lequel les individus prennent conscience qu’ils sont passés à un mode de vie différent. Il s’agit d’une étape pour tous, un centre transitoire d’expérimentation, d’acquisition et de partage de la connaissance.

On y retrouve une grande activité parfaitement organisée. Il existe plusieurs niveaux en ce lieu.

L’espace dans lequel évoluent tous ceux qui entrent dans la cité a la physionomie d’une grande ville, avec ses quartiers et ses jardins. Elle a l’aspect d’un monde en miniature. De grandes structures les accueillent. La ville possède des espaces de détente, des lieux de travail, des salles de découverte, des salles de régénération, etc. Les salles sont extraordinaires de lumière et d’architecture.

A l’intérieur de cette cité, une vie se met en place. Vont se croiser de nombreux individus: ceux qui finissent leurs séjours, les nouveaux visiteurs éveillés, ceux qui poursuivent leur chemin. Les paysages sont éclatants de couleurs, les parfums de végétaux se lèvent et enveloppent ceux qui les recherchent.

En son centre, tous se retrouvent pour des échanges et des discussions autour de sujets multiples. Des enseignements théoriques sont donnés et de nombreuses expériences faites dans des salles immersives de grandes dimensions.

Il existe toutes sortes de salles/espace sous la forme de coupoles circulaires de différentes tailles. Toutes les salles sont reliées par des chemins/tunnels. Chacune des salles a une vibration différente, un rôle différent. La lumière baigne toutes les salles de douceur et de paix. Toutes les salles ont des portes d’entrée et des portes de sortie différentes, avec des sas.

Les visiteurs/étudiants choisissent leurs disciplines. Toutes les réunions sont libres. Les attractions/disciplines choisies sont en rapport avec les futures acquisitions qu’ils souhaitent obtenir.

Toutefois, certains individus peuvent choisir de s’isoler et faire une forme de relaxation, voire de méditation. La lumière et la végétation ainsi que l’environnement féérique se chargent de former un cocon de paix autour d’eux, afin de préserver leur désir de calme.

y a des espaces de repos ou de première prise de conscience, de soins, de retrouvailles, etc. C’est un très grand espace énergétique.

Personne n’est tenu de suivre un temps ou un espace, chacun évolue à son rythme, c'est-à-dire à son désir. Chacun, à son rythme fait ses propres analyses. Il n’y a pas de parti pris. Il n’y a que la recherche d’information, la recherche de compréhension, que la direction à suivre, que le but à atteindre.

Tout cet espace magique relève d’un agencement parfaitement ordonné. L’ordonnancement n’est pas dû au hasard.

La connaissance est la base de la sagesse et cette connaissance ne peut être acquise en une seule fois. C’est pourquoi les visiteurs y séjournent sur une durée d’une semaine.

Le B.A. BA c’est le fait d’inculquer, d’imprégner son esprit de l’intangibilité de la vie qui n’est qu’éphémère, d’éviter de s’enfoncer dans la matière/le superficiel, d’éviter de rejeter tout ce que l’esprit a de réel, de reconnaître la portée de ses actes, de ses paroles, de ses pensées.

Les expériences dans la cité sont un apprentissage de nos sentiments, de notre volonté, de notre ouverture.

Les visiteurs sont toujours très occupés, mais jamais stressés, ni inquiets.

Ils devront y séjourner à plusieurs reprises afin d’approfondir leurs connaissances.