EL4DEV

Cités Touristiques Créatives,

Papillon source logo

Durables et Autonomes
Parcs-à-thème et Complexes agro climatiques
sur la thématique de la cité idéale
et de l’âge d’or

Cités Autogérées Banques Alimentaires ou Cités Agro climatiques

Les Cités Autogérées Banques Alimentaires sont des structures éco paysagères à la fois rurales et touristiques (cités- jardins-forêts-sanctuaires-conservatoires expérimentales) de qualité à vocation Agro Climatique (impacte du climat sur l’agriculture et de l’agriculture sur le climat).

Beaucoup de gens s’accordent à dire que les terres arides devraient jouer un rôle majeur dans la production agricole mondiale et contribuer à répondre aux enjeux climatiques. Les Cités Autogérées Banques Alimentaires ont donc pour mission principale d’assurer la stabilité et la sécurité alimentaire et pour mission secondaire de lutter contre les processus de dégradation de l’environnement, de raréfaction de l’eau et de désertification dans les régions arides et semi-arides.

Dans ce cadre, un procédé agro climatique novateur développé par le programme EL4DEV permettra de relever les nombreux défis environnementaux et sociétaux dont font face les pays de l’espace méditerranéen, les pays du monde arabo- berbère-perse- musulman ainsi que les pays africains.

Ces cités autogérées seront donc des vitrines du progrès à venir dans la modernisation du système de la sécurité alimentaire, de l’amélioration des politiques agricoles, hydriques et écologiques, de la géo ingénierie, du conseil agricole, du transfert de technologies vertes nouvelles et performantes puis de la formation par l’expérience.

Les objectifs sociétaux et les enjeux à travers le monde:

  • La production vivrière de qualité, différemment, rapidement, en quantité, avec beaucoup moins d’espaces, beaucoup moins d’eau (être indépendant de la pluviométrie et ne pas puiser dans les nappes phréatiques / Aquifères naturels) et sans aucun traitement phytosanitaire, afin de distribuer gratuitement une grande partie des produits aux populations vulnérables de la région (lutte efficace contre la malnutrition, la sous-nutrition et la pauvreté + Souveraineté alimentaire)
  • La lutte contre l’exclusion sociale
  • La restauration et la revalorisation des écosystèmes locaux dégradés
  • La reconstitution progressive des nappes phréatiques / Aquifères naturels, la conservation de l’eau (aucun usage n’est fait de l’eau souterraine)
  • La lutte efficace contre la désertification, l’excès de carbone dans l’atmosphère et les dérèglements climatiques
  • La généralisation des semences anciennes et de souche sauvage qui sont beaucoup plus riches en nutriments essentiels et en potentiel biodynamique, beaucoup plus résistantes et adaptables que les variétés hybrides actuelles et qui sont de plus reproductibles et non brevetées (lutte pour la biodiversité)
  • La généralisation de l’usage des super fruits et super légumes ainsi que des plantes médicinales
  • La généralisation d’une agriculture hautement performante et soucieuse de l’environnement, de l’humain et des agriculteurs (100% naturelle)
  • La lutte contre la disparition des abeilles à travers le monde. Les abeilles ont un rôle primordial dans la pollinisation et dans la survie de l’humanité. Toutefois, elles disparaissent massivement à travers le monde. Cette cité sanctuaire est un donc lieu de bien-être et de régénération pour les colonies d’abeilles
  • La création de parcs ornithologiques riches en biodiversité et protégés
  • Bien-être des gens et stimulation de l’optimisme et de la créativité : au sein d’un contexte corrosif de vitesse, de confusion et de pollution, il s’agit d’une cité refuge apaisante, réconfortante et source de silence et de paix. Elle a le pouvoir de transporter les gens vers l’enchantement d’un monde éternel. C’est une invitation à voyager à l’intérieur de nous.

Il s’agit de Véritables :

  • Conservatoires botaniques,
  • Vergers conservatoires,
  • Maraichers conservatoires,
  • Ruchers conservatoires,
  • Conservatoires de semences anciennes et sauvages,
  • Réserves naturelles pour de nombreuses colonies d’oiseaux migrateurs et sédentaires / exotiques et non exotiques,
  • Lieux pour préserver la vie,
  • Lieux qui recentrent, ouvrent l’esprit, inspirent et éduquent par l’expérience
  • Etc.

Ces conservatoires sont atypiques et d’une très grande diversité. Les cités toujours situées en périphéries de communes qui sont le plus souvent isolées, délaissées, faiblement peuplées, sans rayonnement national ou bien international. Elles sont voisines de ces communes et tendent progressivement à les influencer positivement sur le plan architectural et le plan organisationnel, sans oublier sur le plan comportemental des habitants.

Les CITES AUTOGEREES BANQUES ALIMENTAIRES produisent en vue d’une distribution gratuite aux populations locales dans le besoin.

Elles sont des unités de production vivrière en totale autarcie et éthiquement administrées.

Ces cités pilotes ouvrent ainsi la voie à un nouveau model de fonctionnement et de gestion des communautés. Ce modèle éthique est très performant et est applicable à toutes les communes du monde entier.

Les CITES AUTOGEREES BANQUES ALIMENTAIRES en bref :

Elles comprennent 2 modèles :

  • une cité mère productive et à vocation touristique
  • d’autres cités satellites uniquement productives

Il s’agit de :

  • Un projet de cités "végétales" futuristes
  • Une aspiration collective, un rêve partagé de futurisme écologique ou l’humain comprend sa véritable place et agit en conséquence.
  • Des cités-jardins-sanctuaires “ refuges ” par rapport à leur environnement, des moments de silence et des “ bulles de bien-être ” au sein d’un contexte global corrosif de vitesse, de confusion, et de pollution
  • Des fenêtres spatio-temporelles menant vers un monde “ A VENIR ”
  • La convergence du rêve d’harmonie, de la fonction sociétale, de la fonction environnementale et de la fonction économique
  • Un nouveau concept touristique : “ Societal & Sustainable Garden & Resort ”